Mercato - OM : Longoria et Sampaoli lancent la nouvelle phase du projet McCourt !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'effectif marseillais devrait changer de visage lors du prochain mercato estival. De nombreux joueurs vont quitter l'OM, tandis que d'autres viendront évoluer sous les ordres de Jorge Sampaoli la saison prochaine.

Frank McCourt a lancé une première révolution à la fin du mois de février en confiant la présidence de l’OM à Pablo Longoria et en nommant Jorge Sampaoli au poste d’entraîneur. Et une autre révolution est attendue, cette-fois ci, lors du prochain mercato estival. En effet, la prochaine session de transferts devrait marquer la fin de l’aventure marseillaise pour de nombreux joueurs. S’il est parvenu à prolonger le contrat de Jordan Amavi, Pablo Longoria a essuyé un échec avec Florian Thauvin. Comme annoncé par le 10 Sport en exclusivité dès le mois de janvier, le dirigeant avait formulé une offre de prolongation au champion du monde, mais ce dernier a préféré rejoindre les Tigres de Monterrey. Et Thauvin ne devrait pas être le seul élément qui pourrait quitter l’OM cet été. En effet, le président marseillais compte se séparer de plusieurs joueurs afin notamment de permettre à Jorge Sampaoli de travailler avec un groupe plus resserré.

Une vague de départs est attendu cet été

Comme indiqué par L’Equipe, plusieurs joueurs voient leur contrat expirer à la fin de la saison. C’est notamment le cas de Saïf Eddine-Khaoui, de Christopher Rocchia, de Yohann Pelé ou encore de Yuto Nagatomo. Et à en croire les informations du quotidien, ces quatre joueurs n’auraient reçu aucune offre…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles