Mercato - OM : Longoria touche au but dans ce dossier brûlant !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Prêté la saison dernière à l'OM pour combler le vide laissé par Bouna Sarr, Pol Lirola a fait forte impression. A tel point que Pablo Longoria ferait tout son possible pour le rapatrier d'ici la fin du mercato estival. Et alors que Pol Lirola n'aurait d'yeux que pour l'OM, le président marseillais devrait finir par boucler l'affaire.

Dans les ultimes instants du dernier mercato estival, le Bayern a proposé une somme proche de 8M€ pour le transfert de Bouna Sarr. Une somme que l'OM ne pouvait pas se permettre de refuser. S'il n'a pas pu recruter de remplaçant à Bouna Sarr l'été dernier, Pablo Longoria est parvenu à s'offrir les services de Pol Lirola au mois de janvier. Un choix que le président de l'OM n'a pas du tout regretté, même s'il n'a pas été en mesure d'activer l'option d'achat du défenseur de la Fiorentina. Alors que Pol Lirola a retrouvé La Viola, Pablo Longoria serait déterminé à le rapatrier et ne ménagerait pas ses efforts pour obtenir gain de cause. Interrogé sur ce dossier dernièrement, le nouveau patron de l'OM a préféré ne pas trop se mouiller, même s'il a tout de même reconnu l'existence de négociations. « Lirola est un joueur de la Fiorentina actuellement, il faut respecter les autres clubs. C'est une question de négociations », a confié Pablo Longoria à Amazon Prime ce dimanche.

Pol Lirola ne veut que l'OM

Ce mardi matin, L'Equipe a donné de nouvelles précisions de taille sur le feuilleton Lirola. Et à en croire le média français, les négociations se poursuivraient…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles