Mercato - OM : Longoria voit enfin le bout du tunnel avec Lirola !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Prêté à l’Olympique de Marseille l’hiver dernier, Pol Lirola devrait vraisemblablement faire son grand retour, après des longs mois de spéculations.

Avec Arkadiusz Milik, il est sans aucun doute l’un des joueurs les plus performants de l’Olympique de Marseille de la deuxième partie de saison dernière. Pourtant, Pol Lirola a quitté le club, avec Pablo Longoria qui a refusé de lever l’option d’achat présente dans son prêt et qui s’élevait à 12M€. Le président de l’Olympique de Marseille a en effet jugé cette somme trop élevée et a donc engagé des négociations avec la Fiorentina pour trouver un nouveau terrain d’entente. Ce dossier a toutefois semblé mal embarqué. Les prestations de Lirola sous les couleurs de l’OM ont impressionné Vincenzo Italiano, nouvel entraineur de la Fiorentina, qui aurait bien aimé le garder. S’est ajouté la concurrence de l’Atalanta, à la recherche d’un latéral droit afin de compenser la blessure de Hans Hateboer et récemment, Jorge Sampaoli a encore laissé planer le doute sur un retour de Lirola. « Concernant Pol, on a cette intention depuis la fin de la saison dernière » a expliqué le coach de l’OM, en conférence de presse. « Il a été très bon avec nous. Son arrivée n'est pas confirmée ». Finalement, Longoria semble bien être arrivé au bout de cet interminable feuilleton...

Lirola est enfin de retour !

Ces derniers jours, plusieurs médias français comme italiens, ont annoncé un retour imminent de Pol Lirola à l’Olympique de Marseille. Des informations…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles