Mercato - OM : Mandanda proche de prendre une décision fracassante pour son avenir ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Agé de 36 ans, Steve Mandanda se pose des questions au sujet de son avenir en raison de son faible temps de jeu à l'OM. Relégué à un rôle de doublure, le portier reste attaché à Marseille, mais pourrait décider de se relancer dans une nouvelle équipe.

« Si un gardien devait arriver, il n'y a pas de souci. On en parle très librement et très calmement avec Pablo Longoria (le président). On doit faire signer un gardien. Mais encore une fois, je serai là. Donc, il faudra qu'il joue et qu'il soit bon » avait confié en mai 2021 un Steve Mandanda conquérant, prêt à affronter l'adversité. Le portier de 36 ans n'a donc pas été surpris au moment de voir son club officialiser l'arrivée de Pau Lopez, en provenance de l'AS Roma. Agé de 36 ans, l'international français souhaitait se battre pour gagner sa place, mais Jorge Sampaoli ne lui a pas donné cette chance. Le gardien espagnol s'est vite installé comme le gardien numéro un, reléguant sur le banc des remplaçants, Steve Mandanda, impuissant. « Steve est une personne incroyable. Que cela soit personnalité, sa volonté ou sa disponibilité. C’est un exemple pour tout le monde, à l'entraînement aussi. Il se montre toujours disponible. On attend toujours le meilleur de Steve Mandanda car il mérite qu’on pense cela de lui » a confié Jorge Desio, adjoint de Jorge Sampaoli. Mais en coulisses, la relation entre le portier tricolore et le staff marseillais ne serait pas idéale.

Pas de départ cet hiver pour Mandanda

Comme annoncé par L'Equipe

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles