Mercato - OM : McCourt, Arabie Saoudite... Vézirian ne lâche pas le morceau pour la vente du club

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les démentis s'accumulent en ce qui concerne la vente de l'OM et le départ annoncé de Frank McCourt. Le propriétaire américain du club phocéen répète qu'il n'a pas l'intention de quitter Marseille dans les prochains mois. Toutefois, certains journalistes comme Thibaud Vézirian continue d'évoquer une arrivée prochaine d'investisseurs saoudiens.

Désormais, de manière épisodique, le dossier sur la vente de l'OM revient au premier plan. Ce mardi, un article publié par Challenges a fait référence au possible rachat du club marseillais par des investisseurs saoudiens. Selon le très sérieux magazine économique, Al-Walid Bin-Talal, membre de la famille princière, s'était bien renseigné, en mai 2020, sur la possibilité d'acquérir la formation phocéenne. Le cousin du prince Mohammed ben Salmane aurait demandé à son conseiller, Kacy Grine, de négocier avec le clan McCourt. Toutefois, cela n'aurait débouché sur aucun accord. Aujourd'hui, une arrivée de Bin-Talal à l'OM ne serait plus d'actualité. Quant à McCourt, il a accordé plusieurs entretiens ces derniers mois pour démentir ces informations. « La plupart des gens ne savent pas que le club appartient à mes enfants. Donc oui, le club n'est pas à vendre et ne sera pas à vendre. J'espère qu'il restera dans ma famille pendant des générations » avait-il, par exemple, confié au micro de Téléfoot en 2021. Selon RMC Sport, McCourt aurait même évoqué avec Pablo Longoria un plan à moyen à terme, portant sur trois à cinq ans. Mais certains journalistes…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles