Mercato - OM : Ce n’est pas encore ça pour le gros chantier de Longoria !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le poste de latéral droit devrait connaitre beaucoup de changement s à l’Olympique de Marseille, alors que Hiroki Sakai est parti et que Pol Lirola n’est toujours pas revenu...

Reverra-t-on Pol Lirola sous le maillot de l’Olympique de Marseille ? Très performant lors de la deuxième partie de saison, l’Espagnol s’est affirmé comme un profil parfait pour le dispositif de Jorge Sampaoli. Rapidement, la question de son avenir s’est posée, avec une limite claire posée par Pablo Longoria : hors de question que l’OM paye les 12M€ de l’option d’achat de Lirola, comme cela avait pourtant été stipulé dans les négociations avec la Fiorentina cet hiver. Le président de l’OM a ainsi ouvert des négociations pour faire baisser ce montant et La Nazione a récemment expliqué que ça pourrait finalement déboucher sur un nouveau prêt pour Lirola. Mais les choses ne semblent pas vraiment se passer comme prévu...

La Fiorentina refuse une nouvelle offre de l’OM pour Lirola

On semblait en effet croire que le départ de Gennaro Gattuso avait totalement débloqué ce dossier. L’Italien voulait en effet absolument garder Pol Lirola à la Fiorentina, mais a finalement été remercié après seulement une vingtaine de jours. Ce samedi, Il Corriere dello Sport nous apprend que les discussions entre l’Olympique de Marseille et La Viola n’avanceraient toujours pas. Les Florentins souhaiteraient en effet toujours récupérer entre 12 et 13M€ pour Lirola, que ce soit par le biais d’un transfert sec ou par une obligation…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles