Mercato - OM : Pablo Longoria a bouclé une très belle affaire !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lors de ce mercato estival, l'OM est parvenu à enrôler Luan Peres. Un joueur qui a fait l'unanimité en Amérique du Sud et notamment au Brésil.

Nommé à la présidence de l’OM en février dernier, Pablo Longoria attendait avec impatience l’ouverture du mercato estival. Le président marseillais souhaitait profiter de cette fenêtre de tir pour renforcer le groupe de Jorge Sampaoli et notamment en défense. C'est chose faite puisque le dirigeant est parvenu à boucler plusieurs dossiers et notamment celui de Luan Peres. Agé de 27 ans, le joueur brésilien, qui évoluait à Santos la saison dernière, s’est engagé avec l’OM jusqu’en 2025. Acheté 4,5M€, le défenseur n'a pas caché sa joie de rejoindre le club phocéen. « Je suis très heureux, j'attendais ce moment. Cela faisait déjà quelques jours que je voulais venir. Ça a pris un peu plus de temps que prévu. J'avais hâte mais ça y est, je suis là, je suis heureux. J'espère m'adapter rapidement et avoir une saison extraordinaire. C'est un club énorme et je suis prêt à relever le défi » avait confié Luan Peres lors d’un entretien accordé aux médias du club.

« Je n'ai pas eu d'avis négatif sur Luan Peres »

Excepté un passage au Club Brugge entre 2018 et 2021, Luan Peres a passé l’intégralité de sa carrière au Brésil. Au sein du continent sud-américain, le défenseur central a laissé un merveilleux souvenir. « Pour avoir échangé avec des scouts d'Amérique du Sud, ils m'en ont dit beaucoup de bien. Je n'ai pas eu d'avis négatif, que ce soit sur la mentalité…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles