Mercato - OM : Pablo Longoria passe à l’action pour ses deux grandes priorités de l’été !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Déjà focalisé sur le mercato de l’OM, Pablo Longoria a ciblé deux priorités pour renforcer l’effectif de Jorge Sampaoli : William Saliba et Mohamed-Ali Cho. Le président espagnol va devoir batailler pour conserver l’international français, mais aussi pour attirer l’ailier d’Angers qui intéresse plusieurs écuries européennes.

Le mercato de l’OM est lancé. Après une saison satisfaisante conclue par une qualification directe en Ligue des Champions, Pablo Longoria a déjà tourné la page pour se focaliser sur le marché des transferts. « On doit améliorer l’effectif, on doit être exigeant. Un certain nombre de joueurs sont partis, on doit les remplacer. Pour permettre à l’équipe de tourner, d’impliquer tous les joueurs dans une rotation. Mais notre objectif est surtout de construire un projet sur le long terme, avec des profils adaptés à Jorge Sampaoli. Cela fait plusieurs semaines désormais que l’on a commencé à travailler sur différentes pistes. Nous sommes à la recherche de joueurs offensifs, de milieux de terrain avec le départ de Kamara. Pour certains postes, c’est évident. Mais on cherche toujours à voir comment on peut améliorer cet effectif », confiait le président de l’OM sur RMC. Pour démarrer les hostilités, l’Espagnol a deux grandes priorités.

Pablo Longoria va se battre pour garder Saliba

William Saliba est la première. Auteur d’une saison impressionnante avec l’OM, l’international français est le chouchou de Jorge Sampaoli qui le juge irremplaçable. Même si Arsenal souhaite…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles