Mercato - OM : La pire recrue de l’histoire du club, c’est lui ?

La rédaction
le10sport.com

Arrivé en provenance du Benfica Lisbonne pour 15 millions d’euros à l’été 2017, Konstantinos Mitroglou a un bilan plus que mitigé à l’OM. Mais qui est la pire recrue de l’histoire du club ?

Et si c’était lui, la pire recrue de l’histoire de l’OM ? Konstantinos Mitroglou, attaquant international grec, est arrivé en provenance du Benfica Lisbonne pour 15 millions d’euros à l’été 2017. En plein cœur du « Champion’s Project », le serial-buteur du champion du Portugal s’est retrouvé avec l’étiquette du « Grand Attaquant » difficile à porter collée à la peau. Le buteur grec, après avoir marqué 52 buts en 88 matchs avec le Benfica, avait énormément d’attentes sur ses épaules. Et comme vous vous en doutez, le rendement n’a pas été celui escompté…

Trop peu de buts pour être un « Grantatakan »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Le bilan est simple pour Kostas Mitroglou : 50 rencontres sous le maillot de l’OM, pour seulement 16 buts et 1 passe décisive. Trop peu pour un joueur voué à être le serial buteur de l’OM, qui souhaitait encore concurrencer le PSG en Ligue 1, ou encore aller chercher une qualification en Ligue des Champions. Trop irrégulier, pas assez affûté physiquement, trop peu d’incidence dans le jeu : l’attaquant grec était en grande difficulté à Marseille. Cependant, le joueur de l’OM a tenté de se relancer dans un autre championnat, sans plus de succès…

Prêts successifs à Galatasaray et au PSV : échecs en série

À l’été 2019, Mitroglou avait besoin de changer d’air. L’OM avait besoin d’un vrai buteur. Ainsi Mario Balotelli signait en provenance de l’OGC Nice, et Mitroglou était bazardé en prêt du côté du Galatasaray, en Süper Lig. Résultat des courses : 9 rencontres jouées dans le championnat turc pour l’attaquant grec, pour un maigre bilan de 2 buts et 1 passe décisive. Pas assez pour convaincre Galatasaray de le garder. Cependant, impossible de casser le prêt de 2 ans. Alors le club turc a décidé de prêter de nouveau l’attaquant grec, et c’est le PSV Eindhoven qui s’est jeté sur l’occasion. Une fois encore, c’est un échec : 18 rencontres disputées, pour seulement 3 petits buts. Difficile d’imaginer Mitroglou retourner à l’OM et s’y installer avec un si maigre bilan…

Est-il la pire recrue ?

Cependant, quand on demande aux supporters de l’OM s’il est la pire recrue, ces derniers sont catégoriques. Mitroglou est un échec, mais il y a eu pire. Les noms de Grégory Sertic, Paolo De Ceglie, Aymen Abdennnour reviennent assez régulièrement. Même si, pour 15 millions d’euros + 15 % du profit à la revente pour Benfica, la question se pose de savoir s’il n’est pas la pire recrue, notamment au niveau de l’aspect financier…

À lire aussi