Mercato - OM : Pol Lirola s'enflamme pour son grand retour dans le projet McCourt !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

De retour à Marseille après un prêt satisfaisait la saison dernière, Pol Lirola est revenu sur son transfert à l'OM et a tenu à remercier les supporters phocéens.

Le feuilleton Pol Lirola avait tenu en haleine les nombreux supporters marseillais. A la recherche d’un latéral droit, Pablo Longoria souhaitait enregistrer l'arrivée du joueur espagnol, de retour à la Fiorentina à la fin de la saison dernière après un prêt de six mois satisfaisant à l’OM. La formation italienne voulait le conserver, mais Lirola n’avait qu’une envie, retourner à Marseille. Après des mois de négociations, le président phocéen acceptait de lâcher 13M€ et de s’attacher définitivement les services de Pol Lirola. Le joueur, qui s’est engagé pour cinq ans avec l’OM, était revenu dernièrement sur le dernier mercato estival. « J'ai vécu un été très long. Depuis le début, moi je savais que je voulais revenir. Pablo Longoria m'a dit de rester tranquille, mais plus les jours passaient, plus j'étais un peu nerveux car je me disais que je ne reviendrai peut-être pas. Finalement, je suis de retour et je suis très content » avait confié Lirola en septembre dernier.

« Je me sens ici chez moi »

Dans un entretien accordé au média du club, Pol Lirola n’a pas caché sa joie après son grand retour à l’OM durant l’été. « Je suis très heureux parce que je me sens ici chez moi. Je ne peux rien demander de plus : l’équipe est en forme et j’espère que ça va continuer ainsi. Nous sommes un groupe extraordinaire, composé de joueurs…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles