Mercato - OM : Le premier gros coup de Longoria de 2022 déjà connu ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Prêté par Arsenal, William Saliba réalise un excellent début de saison à l'OM au point de s'être imposé comme le patron de la défense marseillaise. Mais alors que le prêt de l'ancien stéphanois ne s'accompagne pas d'une option d'achat, Pablo Longoria pourrait tout de même avoir une ouverture dans ce dossier.

Bien décidé à renforcer l'arrière-garde de l'OM, Pablo Longoria s'est notamment tourné vers Arsenal cet été. Ainsi, après six mois convaincant à l'OGC Nice, William Saliba a débarqué sous la forme d'un prêt sans option d'achat. Et clairement, le club phocéen a réalisé un excellent coup puisque le joueur formé à l'ASSE réalise un excellent début de saison symbolisé par sa prestation très solide face à Kylian Mbappé et au PSG dimanche soir. Et William Saliba aussi semble satisfait de son choix. « L’OM, c’est un club très spécial avec les supporters et tout, c’est un club de fou ! Je suis 100% marseillais moi (rires) », confiait récemment le défenseur de 20 ans au micro de Téléfoot. Malgré tout, l'avenir de William Saliba commence à faire parler puisqu'il est prêté sans option d'achat à l'OM ce qui complique la situation pour un transfert définitif. Mais rien n'est perdu pour Pablo Longoria.

Une ouverture pour Saliba ?

En effet, The Sun fait le point sur la situation de William Saliba et révèle qu'Arsenal hésiterait à conserver l'ancien Stéphanois. Et pour cause, les Gunners ont déjà lâché une grosse somme pour attirer Ben White cet été qui a d'ailleurs récupéré le numéro 4 de...…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles