Mercato - OM : Ils ont quitté l’OM… et ont vite regretté

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Chaque saison, l’OM dégraisse un petit peu son effectif et cet été, cela devrait encore être le cas. Lors de ce marché des transferts, Pablo Longoria doit faire partir des joueurs afin de faire rentrer de l’argent dans les caisses. Toutefois, certains, en partant, n’oublient pas vraiment l’OM. Au point d’ailleurs qu’ils font leur retour sur la Canebière quelques mois plus tard…

Qui quittera l’OM lors de ce mercato estival ? Steve Mandanda et Nemanja Radonjic ont déjà fait leurs valises et d’autres devraient suivre durant les semaines à venir. C’est en 2020 que Bouna Sarr a lui quitté la Canebière. Direction alors le Bayern Munich pour le latéral droit. Un transfert qui avait énormément étonné à l’époque. Voilà que Sarr est donc aujourd’hui en Bavière, mais même en Allemagne, il n’a pas oublié l’OM. D’ailleurs, pour ColinInterview, il a expliqué qu’il avait eu des regrets à partir : « J’avais comme rêve de jouer la Ligue des Champions avec l’OM. Il y a des clubs qui ne se refusent pas. Quand le Bayern est arrivé j’étais très heureux, mais j’avais un petit regret de rater ça avec Marseille. Ça m’a fait mal de voir qu’ils n’y arrivaient pas, c’est comme si j’étais concerné parce que je me suis qualifié avec eux ».

Steve Mandanda

Bouna Sarr n’a donc pas vraiment oublié l’OM et d’autres sont passés par là avant lui. D’ailleurs, regrettant d’avoir quitté le club phocéen, ils n’ont pas hésité à revenir par la suite. Cela a notamment été le cas de Steve Mandanda. En 2016, après 9 saisons…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles