Mercato - OM : Une recrue de Sampaoli s’enflamme pour sa nouvelle vie !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Recruté par l’OM l’été dernier à la demande de Jorge Sampaoli qui souhaitait pouvoir le compter dans ses rangs, Luan Peres évolue dans un positionnement assez inédit pour lui. Malgré tout, le défenseur brésilien connaît une adaptation parfaite au sein du club phocéen et ne cache pas son bonheur.

Dès sa nomination sur le banc de l’OM en février 2021, Jorge Sampaoli avait dressé un short-list de joueurs qu’il souhaitait voir débarquer au sein du projet McCourt assez rapidement pour en faire des titulaires en puissance. Les noms de Gerson et Luan Peres ont rapidement été évoqués pour l’OM, et les deux joueurs brésiliens ont d’ailleurs été recrutés l’été dernier directement en provenance de leur pays d’origine. Et Luan Pares semble déjà parfaitement intégré en France…

« Je suis très heureux à l’OM »

Interrogé en conférence de presse ce mardi, le défenseur brésilien s’est confié en longueur sur les coulisses de son intégration à l’OM : « Je suis très heureux, j'ai connu un très bon début ici avant une petite perte de performance. Je suis revenu. A l'intérieur de l'équipe ,nous jouons parfois dans des positions différentes mais j'ai retrouvé celle de mes débuts. J'essaie d'être le meilleur possible (…) La ville de Marseille est merveilleuse. Je connais bien la région parce nous nous promenons avec mon épouse, comme dans les Calanques. On a goûté les spécialités culinaires de La Provence. On connait la passion des Marseillais pour l'OM, le stade est toujours plein. Quand je fais les courses,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles