Mercato - OM : Un recrutement plombé par la DNCG ? La réponse de l’OM !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce vendredi, la DNCG a pris une grosse décision vis-à-vis de l’OM. Alors que la masse salariale et les dépenses du club phocéens vont être encadrées, cela pourrait donc avoir des répercussions sur la suite du recrutement de Pablo Longoria. Toutefois, face à cela, le club phocéen a souhaité mettre les choses au point.

Cet été, Pablo Longoria est très ambitieux sur le marché des transferts. En effet, le président de l’OM veut réellement lancer le nouveau projet de Frank McCourt et pour cela, il compte offrir pas moins de 11 recrues à Jorge Sampaoli. Et sur la Canebière, le recrutement estival a commencé très fort avec les arrivées de Konrad de la Fuente en provenance du FC Barcelone, de Gerson, recruté à Flamengo et le retour de Leonardo Balerdi, acheté définitivement au Borussia Dortmund. Mais cela est très loin d’être terminé donc. D’autres joueurs sont attendus à l’OM à l’instar de Pau Lopez, Cengiz Under, Matteo Guendouzi et William Saliba. Toutefois, toutes ces opérations pourraient bien avoir pris du plomb dans l’aile. La raison ? Une décision de la DNCG, le gendarme financier du football français. En effet, comme l’a rapporté La Provence, ce jeudi, l’organisme a décidé d’encadrer la masse salariale de l’OM, de même que ses futures indemnités de mutation. Cela pourrait donc bien être handicapant au moment de faire venir de nouveaux joueurs dans les semaines à venir…

« Cela ne nous inquiète pas outre mesure »

Faut-il alors craindre quelque chose pour la suite du recrutement…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles