Mercato - OM : Tout est relancé dans ce feuilleton interminable de l’été !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Tout au long du mercato estival, Boubacar Kamara a été annoncé sur le départ puisqu’il a logiquement été poussé vers la sortie par l’OM vu qu’il ne lui reste plus qu’une année de contrat. Finalement, rien ne s’est passé comme prévu dans ce dossier, et le club phocéen s’active désormais pour prolonger son jeune milieu défensif…

Très actif dans le sens des arrivées durant le mercato estival avec pas moins de onze recrues officielles (Konrad De La Fuente, Gerson, Leonardo Balerdi, Cengiz Ünder, Mattéo Guendouzi, Pau Lopez, Luan Peres, William Saliba, Pol Lirola, Pedro Ruiz et Amine Harit), l’OM a en revanche eu beaucoup plus de mal à vendre. Plusieurs indésirables ont rapidement été identifiées par Pablo Longria et Jorge Sampaoli comme Dario Benedetto, Duje Caleta-Car ou encore Boubacar Kamara, mais aucun des trois n’a rapporté de l’argent. Le premier est parti sous la forme d’un prêt à Elche, tandis que les deux défenseurs sont finalement restés à l’OM, faute de propositions suffisamment attirantes. Pourtant, Kamara avait une certaine cote sur le marché…

Faute d’un départ, Kamara devrait prolonger

L’Equipe révèle dans ses colonnes du jour que la direction de l’OM aurait dernièrement fait parvenir à l’entourage de Boubacar Kamara une offre de prolongation de deux ans, soit jusqu’en juin 2024, afin d’éviter que l’international espoirs français ne parte libre en fin de saison. Il faut dire que ces derniers mois, il paraissait impensable de le voir rester après le mercato estival puisque…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles