Mercato - OM : Rudi Garcia, polémique... Les révélations fracassantes d'Adil Rami sur son départ !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En aout 2019, Adil Rami a été licencié par l'OM pour faute grave. Accusé d'avoir séché un entrainement pour participer à Fort Boyard, le champion du monde français a tenu à mettre les points sur les i et à rétablir ses vérités.

Adil Rami n'a toujours pas digéré son départ de l'OM. Alors qu'il était encore engagé avec le club phocéen, le défenseur de 34 ans a été licencié par sa direction pour faute grave. Les têtes pensantes de l'OM lui auraient reproché d'avoir manqué un entrainement pour pouvoir participer à l'émission Fort Boyard. Dans sa biographie qui paraitra ce jeudi, Adil Rami a tenu à mettre les choses au clair. Par le biais de son livre Autopsie, l'actuel pensionnaire de Boavista a expliqué clairement qu'il était dans son bon droit et que Rudi Garcia, coach de l'OM à cette époque, et le médecin du club l'avaient autorisé à ne pas se présenter à La Commanderie ce jour-là.

«Coach, j’aimerais bien avoir ma journée...»

« C’est clair ou bien? Je veux récolter des fonds pour la cause des femmes battues. 100.000 euros pour mon association. J’accepte tous les "ménages" pour en parler et faire gagner de l’argent. Cette semaine-là, nous jouons le samedi. Je demande au coach le programme pour le dimanche et le lundi. "Dimanche repos, lundi entraînement." Avec Garcia, on ne peut jamais rien prévoir. Il ne fixe jamais d’une semaine sur l’autre. "Coach, je dois aller aux trophées UNFP dimanche, et lundi j’aimerais bien avoir ma journée. - Ok Adil, comme tu es blessé et que tu ne t’entraînes…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles