Mercato - OM : Sampaoli, objectifs... La dernière recrue de Longoria dit tout sur son arrivée !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'OM a officialisé ce jeudi l'arrivée en prêt d'Amine Harit. L'international marocain a hâte de débuter cette aventure sous les ordres de Jorge Sampaoli.

Le mercato estival est enfin terminé pour Pablo Longoria. Très actif cet été, le président de l’OM n’a eu que très peu de temps pour se reposer. Il faut dire que le dirigeant a bouclé plusieurs arrivées et tenté de renforcer considérablement le groupe de Jorge Sampaoli. Onze recrues ont posé leurs valises à Marseille entre le 9 juin et le 31 août : Konrad De La Fuente, Gerson, Leonardo Balerdi, Cengiz Ünder, Mattéo Guendouzi, Pau Lopez, Luan Peres, William Saliba, Pol Lirola, Pedro Ruiz Delgado et Amine Harit. Le dernier cité est arrivé à Marseille il y a maintenant plusieurs jours, mais son prêt n’a été officialisé que jeudi après que la DNCG se soit prononcée sur son cas. En effet, l’OM devait absolument alléger sa masse salariale pour enregistrer l’arrivée de l’international marocain. C’est chose faite grâce au sacrifice de Pol Lirola, Alvaro Gonzalez et Leonardo Balerdi, qui ont accepté de baisser leur salaire. Quelques minutes après l’annonce de l’OM, Amine Harit a laissé éclater sa joie sur les réseaux sociaux : « Nouvelle aventure. Très fier et heureux de rejoindre l'OM. Un grand merci au président Longoria, à mes coéquipiers et à mon agent pour leurs efforts communs afin de pouvoir concrétiser cette chance. Merci à tous pour vos messages, a très vite ».

« Énormément de fierté d’être ici »

Après avoir signé son contrat avec…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles