Mercato - OM : Sampaoli rêve d’un joli coup pour la succession d’Amavi !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Cet hiver, l’OM ne comptait plus sur Jordan Amavi qui a été prêté avec option d’achat à l’OGC Nice. Un départ qui pourrait être pallié sur la Canebière. Jorge Sampaoli espérerait attirer un nouvel arrière gauche et l’entraîneur de l’OM aurait une idée en tête.

Si Jordan Amavi avait prolongé avec l’OM l’été dernier, sa situation s’est vite dégradée, jusqu’à aboutir à un départ du club phocéen. En effet, Jorge Sampaoli ne comptait plus sur son arrière gauche, qui était ainsi invité à se trouver un nouveau club. C’est ce qui est arrivé avec un prêt avec option d’achat à l’OGC Nice. Désormais délester d’Amavi, l’OM se cherche maintenant un nouvel arrière gauche. A ce sujet, Sampaoli expliquait d’ailleurs récemment : « Le départ de Jordan nous permet l'arrivée d'un nouveau joueur. Il n'a pas beaucoup joué avec nous (…) Nous cherchons un joueur avec un profil d'axial capable de jouer sur le côté gauche mais aussi le profil d'un latéral plus offensif. On s'est posé cette question. On a besoin de ces deux profils, on va chercher la meilleure possibilité ». Qui viendra donc remplacer Jordan Amavi ? Dernièrement, c’est Sead Kolasinac, sur le départ à Arsenal, qui semblait se rapprocher de l’OM. Mais voilà que Sampaoli aurait un autre rêve pour le couloir gauche de sa défense.

Sampaoli réclame Tagliafico !

Selon les informations de RMC, c’est du côté de l’Ajax Amsterdam que Jorge Sampaoli voudrait trouver son bonheur. Ayant eu Nicolas Tagliafico sous ses ordres en sélection nationale, l’entraîneur…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles