Mercato - OM : Pour le transfert de Depay, Longoria va devoir sortir le grand jeu

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En quête de renforts offensifs, l'OM ne serait pas insensible à la situation de Memphis Depay dont l'horizon est bouché au FC Barcelone. Par conséquent, un départ du Néerlandais, à un an de la fin de son contrat, n'est pas à exclure, mais le Barça ne compte pas brader son joueur et prévoirait même de l'inclure dans une opération pour le transfert de Jules Koundé. Pablo Longoria va donc devoir être très convaincant dans ce dossier.

Cet été, l'Olympique de Marseille souhaite se montrer actif pour densifier son effectif en vue de la participation à la Ligue des champions. Pour le moment, l'OM a levé les options d'achat de Mattéo Guendouzi, Cengiz Under et Pau Lopez, ce qui représente un peu plus de 30M€. Le secteur défensif, amputé par le départ de William Saliba, dont le prêt ne s'accompagnait pas d'une option d'achat, a vu débarquer Samuel Gigot, recruté cet hiver puis prêté au Spartak Moscou lors de la seconde partie de saison, ainsi qu'Isaak Touré, recruté en provenance du Havre pour 7M€, bonus compris. Mais en ce qui concerne le secteur offensif, c'est le calme plat puisqu'aucun renfort n'a débarqué pour le moment. C'est la raison pour laquelle l'OM a activé certains dossiers à l'image de la piste menant à Memphis Depay.

Depay poussé au départ

Il faut dire que le contrat de l'attaquant néerlandais s'achève en juin 2023. Recruté par Ronald Koeman afin de compenser les départs l'été dernier, Memphis Depay n'est pas totalement dans les plans de Xavi. Et l'arrivée de Raphinha, combinée…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles