Mercato - OM : Avec Tudor, les compteurs remis à zéro pour le transfert de Milik ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Jorge Sampaoli n’est plus l’entraîneur de l’OM depuis vendredi dernier et l’officialisation de son départ par le biais d’une décision commune. Ce qui laisse entendre que certains indésirables ou des ventes escomptées pourraient être réintégrés dans les plans du nouveau staff technique emmené par l’entraîneur Igor Tudor. Est-ce le cas d’Arkadiusz Milik ? Tout serait possible pour Pablo Longoria.

Vendredi dernier, Jorge Sampaoli mettait ses menaces à exécution. Au fil de la saison, le technicien argentin ne cachait pas ses grands projets pour l’OM. En cas de qualification du club phocéen pour la prochaine édition de la Ligue des champions, il faudrait alors que l’Olympique de Marseille réalise un mercato à la hauteur de ses espérances ou Sampaoli claquerait la porte. Ayant seulement enregistré les arrivées de Samuel Gigot et d’Isaak Touré en trois semaines de mercato, l’OM a officialisé le 1er juillet le départ de Sampaoli d’un commun accord.

Tudor relance le projet sportif mis en place par Sampaoli

Pour remplacer Jorge Sampaoli, Pablo Longoria ne s’est pas torturé l’esprit très longtemps puisque les heures qui ont suivies l’annonce du départ de Sampaoli ont directement laissaient entendre qu’Igor Tudor sera le remplaçant de Sampaoli sur le banc de l’OM. Libre depuis son départ l’Hellas Vérone en mai dernier, Tudor a débarqué à Marseille dans la nuit de samedi à dimanche et a officiellement été présenté comme étant le successeur de Sampaoli pour les deux prochaines saisons, une…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles