Mercato - OM : Tudor sur le point de frapper un premier coup, un grand nom se rapproche

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

A en croire la presse italienne, l'OM serait idéalement placé pour accueillir Dries Mertens, grâce notamment au forcing d'Igor Tudor. A peine arrivé, le technicien aurait pris en main ce dossier et toucherait au but. En fin de contrat avec le Napoli, l'international belge est loin d'une prolongation et aurait de grandes chances de changer d'air cet été.

A l'OM, des changements étaient attendus, mais pas nécessairement sur le banc. Pablo Longoria avait même entamé des démarches pour prolonger le contrat de Jorge Sampaoli. Mais ce dernier a tout simplement claqué la porte avant le début de la saison en raison de divergences sur le mercato. Pour le remplacer, le président de l'OM a décidé de miser sur Igor Tudor, ancien coach du Hellas Vérone. Présent en conférence de presse ce mardi, le technicien croate a été interrogé sur le recrutement estival, mais est resté assez vague sur ses ambitions : « Les moyens mis à disposition par McCourt, ça ne me concerne pas, pour le mercato, il y a des joueurs qui partiront, d'autres qui arriveront, comme dans tous les clubs ». Toutefois en coulisses, Tudor travaillerait main dans la main avec Pablo Longoria pour renforcer l'équipe première. Et à en croire la presse italienne, le nouveau coach de l'OM aurait pris en main un dossier XXL.

Tudor fait le forcing pour accueillir Mertens

Selon les informations du portail Calcionapoli24, Igor Tudor aimerait accueillir Dries Mertens dans son groupe. Malgré son âge avancé (35 ans), l'international belge présente…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles