Mercato - OM : La vérité éclate dans le feuilleton Arkadiusz Milik !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors qu’il est annoncé du côté de la Fiorentina ou de la Juventus pour cet hiver, Arkadiusz Milik ne prévoirait absolument pas de plier bagage selon ses proches qui se sont confiés à RMC Sport. De plus, la complexité de cette opération, en raison des modalités de son prêt convenues avec le Napoli, ne permettrait pas vraiment de témoigner d’un départ surprise du Polonais cet hiver.

Depuis son retour de blessure en septembre dernier, ayant manqué l’Euro avec la sélection polonaise à cause d’un problème au genou, Arkadiusz Milik semble éprouver bien des difficultés à prendre le train qui était déjà bien en marche depuis le début du championnat. En atteste son unique réalisation en Ligue 1 qui remonte au mois d’octobre face à Lorient. Depuis, Milik n’a su se montrer décisif qu’en Coupe de France et en Ligue Europa. La faute à un problème de transmissions entre les différentes lignes du onze de départ selon l’attaquant qui a tenu à faire passer le message suivant samedi à Canal+ Pologne après n’avoir pas joué la moindre minute face au RC Lens (2-0). « Parfois je regarde le chrono, ça fait 20 minutes qu’on joue, je n’ai reçu que 2 passes avec un adversaire sur le dos. Cela diminue ma confiance. On cherche des solutions avec le coach. On ne se procure pas beaucoup d’occasions c’est un problème global ». Une situation sportive délicate qui pousse certains médias à spéculer sur l’avenir d’Arkadiusz Milik, avec un potentiel départ avant la clôture du mercato hivernal. Une éventualité que…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles