Mercato - OM : Vente, McCourt... Bin-Talal écarté, l'Arabie Saoudite est toujours là !

·1 min de lecture

Annoncée depuis de longs mois, la vente de l'OM est loin d'être concrétisée. D'ailleurs, le rachat par la holding d'Al-Walid bin Talal semble désormais à oublier, mais l'Arabie Saoudite continue d'être à l'affût pour le club phocéen. Explications.

Depuis le début de l'année, la vente de l'OM est au cœur de toutes les discussions. Et pour cause, Thibaud Vézirian assurait en février que tout était bouclé et que le club phocéen était sur le point d'officialiser la passation de pouvoir entre Frank McCourt et un certain Al-Walid bin Talal dont la holding devait racheter l'OM. Un projet colossal était prévu, mais huit mois plus tard, après de nombreux démentis de l'actuel propriétaire de l'OM, rien n'est arrivé et le club n'a pas été vendu. D'ailleurs, le journaliste britannique Ben Jacobs mettait récemment fin à ce dossier : « Je crains qu’il n’y ait pas de prise de contrôle de la part de l’Arabie Saoudite. Le PIF (fonds public d’investissement saoudien) n’a jamais impliqué ou sérieusement intéressé. Je l’ai dit plusieurs fois. Leur engagement à Newcastle vient d’être prouvé. Et Al-Walid Bin Talal était intéressé (trois fois), mais ces discussions se sont terminées il y a plusieurs mois ». Une information confirmée par TMW qui assurait que les discussions entre Frank McCourt et l'homme d'affaires saoudien s'étaient enlisées, notamment à cause du stade Vélodrome. Cependant, le feuilleton de la vente de l'OM n'est pas terminé pour autant.

C'est fini pour Al-Walid bin Talal... mais pas…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles