Mercato - OM : Voilà les quatre destinations possibles pour Benedetto…

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Avec les performances d’Arkadiusz Milik ces derniers mois, Dario Benedetto a perdu sa place de titulaire à l’OM et semble plus que jamais sur le départ. D’ailleurs, même s’il ne semble pas vraiment envisager de changer d’air, le buteur argentin a la cote sur le marché…

Dario Benedetto et l’OM, c’est bientôt la fin ? Le buteur argentin de 31 ans, sous contrat jusqu’en juin 2023 avec le club phocéen, a subi de plein fouet l’arrivée d’Arkadiusz Milik en provenance de Naples l’hiver dernier. Pourtant, il a récemment affiché son envie de rester au club la semaine passée, après son doublé en match amical contre le Servette Genève : « Je suis content d’avoir marqué mon troisième but en deux matches. J’espère être ici la saison prochaine ». Mais l’OM a besoin de liquidités et d’alléger sa masse salariale, et de plus, Benedetto a déjà plusieurs prétendants sur le marché des transferts…

Les quatre options de Benedetto

La Provence consacre un large dossier dans ses colonnes du jour sur les éventuels point de chute de Dario Benedetto, et précise même que l’OM serait prêt à discuter de la possibilité d’un prêt avec option d’achat plutôt que d’un transfert sec dans ce dossier. En Amérique du Sud, les options Boca Juniors et Sao Paulo sont encore d’actualité pour le numéro 9 argentin, tout comme Elche en Espagne, même si cette destination ne semble pas vraiment emballer le principal intéressé. Et enfin, quatrième possibilité pour Benedetto : certains clubs plus exotiques auraient des vues sur son…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles