Mercato - OM : William Saliba lance un gros appel du pied à Pablo Longoria !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Prêté sans option d'achat par Arsenal, William Saliba ne cesse de répéter son envie de rester à l'OM. L'ancien Stéphanois l'a encore annoncé ce dimanche, bien qu'il ait conscience que ce sera très compliqué

L'été dernier, l'un des très jolis coups de l'Olympique de Marseille a été l'obtention du prêt de William Saliba en provenance d'Arsenal. Après six mois réussis à l'OGC Nice, le défenseur central formé à l'ASSE a débarqué à l'OM où il s'est imposé comme l'un des cadres de Jorge Sampaoli. A tel point que le club phocéen se verrait bien le conserver à l'issue de la saison. Cependant, son prêt ne s'accompagne pas d'une option d'achat, ce qui rend son transfert très compliqué pour les finances marseillaises, d'autant plus que les Gunners ne sont pas passés à côté des prestations de William Saliba et Mikel Arteta pourrait enfin s'appuyer sur le néo-international français. Cependant, William Saliba se verrait bien rester à l'OM la saison prochaine.

Saliba espère rester à l'OM

« Il y a toujours une chance. Je ne cache pas que je suis très heureux à Marseille. J’ai évolué, j’ai passé un cap. Si je suis allé en équipe de France c’est grâce à Marseille, parce qu’il y a beaucoup de visibilité. C’est un très grand club avec une grosse pression mais, quand tu es bon, il y a beaucoup de bonnes choses qui t’arrivent. On verra bien en mai ou en juin en fonction des discussions. Aujourd’hui, mon avenir, je ne le connais pas », lance William Saliba dans les colonnes du Parisien avant de juger ses…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles