Mercato : Parti du PSG, il vit un cauchemar et se lâche sur son calvaire

Prêté par le Paris Saint-Germain à l’AS Roma l’été dernier, Georginio Wijnaldum a vu sa nouvelle aventure italienne s’arrêter net en raison d’une fracture du tibia droit survenue lors d’un entraînement en août. L’international néerlandais, privé de Coupe du Monde, s’est prononcé sur ses derniers mois difficiles.

Arrivé libre de tout contrat au PSG à l’été 2021, Georginio Wijnaldum n’est pas parvenu à s’imposer dans la capitale française, l’incitant ainsi à plier bagage afin de ne pas rater la Coupe du Monde au Qatar. Son prêt à l’AS Roma semblait alors parfait pour lui permettre de se relancer, mais une grave blessure est venue mettre fin à ses espoirs de Mondial. Victime d’une fracture du tibia droit en août dernier, Georginio Wijnaldum poursuit sa rééducation et s’est prononcé sur sa situation dans un entretien accordé à ESPN.

« Quand c'est arrivé, j'ai pleuré pendant plusieurs jours »

« La rééducation va vraiment dans la bonne direction. Quand c'est arrivé, j'ai pleuré pendant plusieurs jours, j'étais triste. Maintenant, je vis comme un moine, disons, mais je me sens très bien. Je constate beaucoup de progrès, même si je vis maintenant loin de ma famille. Je reviens le week-end, c'est un sacrifice que je dois faire. En ce moment, je suis complètement seul. Je ne vois vraiment que deux endroits, à savoir mon appartement…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com