Mercato - PSG : Ça bataille en coulisses pour cette piste à 0€ !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En fin de contrat en juin prochain, Antonio Rüdiger devrait bien quitter Chelsea malgré le désir des Blues de le conserver. En Europe, plusieurs cadors tels que le PSG et le Real Madrid s’intéresseraient de près à sa situation, mais d'autres écuries de Premier League sont également au taquer pour le défenseur allemand.

Arrivé à Chelsea en 2017, Antonio Rüdiger devrait prochainement faire ses valises. Indiscutable dans l’arrière-garde des Blues, l’international allemand a disputé 47 matchs cette saison, et s’est imposé comme l’un des meilleurs au monde à son poste. En fin de contrat le 30 juin prochain, le défenseur de 29 ans suscite énormément d’intérêt auprès des géants européens. Real Madrid, Barcelone, Paris Saint-Germain, Juventus ou encore Manchester United, beaucoup rêvent de voir le champion d’Europe en titre venir consolider leurs rangs, mais la bataille sera rude pour l’obtenir.

Rüdiger pourrait rester en Angleterre

Il semble assez indéniable qu’Antonio Rüdiger possède la totale confiance de Thomas Tuchel. L’international allemand est le joueur le plus utilisé à Chelsea cette saison, lui qui a démarré 47 des 54 matchs disputés par son équipe. Toutefois, la situation actuelle des Blues l’empêche de prolonger son aventure, comme l’a fait comprendre le tacticien de 48 ans en conférence de presse au début du mois d’avril : « Il est toujours notre joueur, nous pensons toujours qu'il y a de bonnes chances qu'il reste une fois que les choses seront résolues. Nous avons les mains…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles