Mercato - PSG : Un énorme contre-temps dans le feuilleton Paul Pogba ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Si le Paris Saint-Germain est annoncé avec grande insistance sur les traces de Paul Pogba, le club de la capitale prendrait actuellement du retard dans le dossier en raison de son incapacité à vendre ses joueurs, condition sine qua non à la venue du milieu de 28 ans.

La venue de Georginio Wijnaldum ne suffit pas au Paris Saint-Germain. En effet, le club de la capitale aimerait une fois de plus recruter un joueur pour son milieu de terrain. Et dans cette optique, la priorité de Leonardo semble clairement se nommer Paul Pogba. À un an du terme de son contrat, l’international français pourrait quitter Manchester United et les pensionnaires du Parc des Princes ne voudraient clairement pas passer à côté de cette opportunité. C’est pourquoi des contacts auraient été noués entre l’entourage de celui qu’on surnomme La Pioche et le PSG. Certaines sources annoncent même qu’un accord contractuel serait proche d’être trouvé entre les deux parties, tandis que Paul Pogba aurait repoussé une offre de prolongation de la part des Red Devils.

Le PSG doit vendre, mais il n’y parvient pas encore...

Bref, en apparence, tous les feux sont au vert pour Paris dans ce dossier avec un joueur qui voudrait rallier la Ville Lumière. Seulement voilà, il y a pour l’heure un hic, et pas des moindres, à savoir qu’il n’y aurait aucun contact formel entre Manchester United et le PSG ni la moindre offre. Et cela ne serait pas le fruit du hasard ! En effet, sur son compte Twitter, le journaliste Saber Desfarges a rappelé…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles