Mercato - PSG : Les 5 échecs de QSI avec des joueurs français

Depuis l'arrivée de QSI en 2011, le PSG s'est essentiellement distingué par le recrutement de joueurs étrangers, et non des moindres. Malgré tout, les dirigeants qataris ont tenté certains coups avec des Français. D'ailleurs, avec les changements dans l'organigramme cet été, le PSG souhaiterait se tourner vers le transfert de joueurs tricolores. Et pourtant, dans l'ère QSI, les Parisiens n'ont pas connu que des réussites dans ce domaine. Le 10 Sport vous propose de découvrir les 5 plus gros échecs du PSG avec les joueurs français.

Lucas Digne

Bien décidé à anticiper la succession de Maxwell, le PSG décide de miser sur un jeune talent de Ligue 1 et lâche ainsi 15M€ pour recruter Lucas Digne en provenance du LOSC en 2013. Néanmoins, de Meaux en région parisienne ne s'imposera jamais avec le club de la capitale et rejoindra l'AS Roma sous la forme de prêt deux saisons plus tard. Un prêt qui lui permettra de se relancer et de convaincre le FC Barcelone de miser 16,5M€ pour le recruter en 2016. Sur le plan sportif, le passage de Lucas Digne au PSG est un échec, mais d'un point de vue économique, ce n'est finalement pas une si mauvaise affaire.

Hatem Ben Arfa

C'est peut-être le plus grand fiasco de l'ère QSI. En 2016, Hatem Ben Arfa sort d'une magnifique saison avec l'OGC Nice, probablement l'une des plus abouties de sa carrière. Mais il ne prolonge pas avec les Aiglons. L'opportunité est trop belle pour le PSG qui saute sur l'opportunité. Mais cela fait se conclure par un échec monumental.…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles