Mercato - PSG : Les 5 placardisés historiques de l’ère QSI

Alors que Luis Campos a dressé une liste d’indésirables qui seront privés du stage de pré-saison au Japon cet été, le PSG a déjà connu un certain nombre de cas de joueurs placardisés et notamment depuis le début de l’ère QSI. Retour sur les cinq cas les plus marquants ces dernières années au PSG.

Hatem Ben Arfa

Recruté libre par le PSG en 2016 alors qu’il sortait d’une remarquable saison avec l’OGC Nice, Hatem Ben Arfa a rapidement été laissé de côté par Unai Emery qui n’était absolument pas satisfait de sa condition physique. Et en dépit de ses réclamations publiques sur son faible temps de jeu au PSG, Ben Arfa a vu son expérience virer au fiasco. Finalement, l’attaquant français n’a plus disputé la moindre minute de jeu en match officiel avec la tunique du PSG entre Avril 2017 et juin 2018, date du terme de son contrat qui a donc fort logiquement acté son départ du Parc des Princes.

Jesé

Comme Hatem Ben Arfa, Jesé avait été acheté par le PSG lors du mercato estival 2016, et il débarquait du Real Madrid pour 25M€. Le club francilien espérait avoir réalisé un coup audacieux avec lui a longtemps été présenté comme un crack du football espagnol, mais Jesé a très rapidement été laissé de côté au PSG. Bilan : il n’a disputé que 18 matchs sous le maillot du club de la capitale, enchainant les périodes de prêt peu concluantes loin du Parc des Princes. Son contrat a finalement été résilié le 6 décembre 2020 par le PSG.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles