Mercato - PSG : Al-Khelaïfi tient déjà des réponses pour Toni Kroos !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Afin de renforcer le milieu de terrain du PSG, Nasser Al-Khelaïfi aimerait bien aller chercher Toni Kroos, lui qui est actuellement sous contrat jusqu’en 2023 avec le Real Madrid. Mais est-ce possible ? Réponse.

Après un recrutement XXL lors du dernier mercato estival, Leonardo n’en aurait pas terminé pour renforcer le PSG. Et le gros chantier du directeur sportif parisien pourrait bien se trouver au milieu de terrain. Si Georginio Wijnaldum est venu étoffer ce secteur de jeu cet été, du sang neuf pourrait encore débarquer dans les mois à venir et ce ne sont pas les pistes qui manqueraient. En effet, le PSG serait notamment sur les traces de Paul Pogba, Franck Kessié, Marcelo Brozovic, Joao Palhinha, mais également de Toni Kroos. Cadre du Real Madrid, avec qui est lié jusqu’en 2023, l’Allemand serait apprécié par le PSG, notamment par son président, Nasser Al-Khelaïfi. En effet, selon les informations dévoilées par El Nacional, le joueur de Carlo Ancelotti serait l’un des désirs d’Al-Khelaïfi.

La porte est ouverte ?

Si le Real Madrid rêve de Kylian Mbappé, le PSG voudrait lui aussi se servir au sein de la Casa Blanca. Et comme expliqué par El Nacional, Florentino Pérez pourrait ne pas forcément mettre des bâtons dans les roues de Nasser Al-Khelaïfi en ce qui concerne Toni Kroos. A Paris, on estimerait en tout cas que le Real Madrid pourrait se montrer coopérant puisque cela pourrait être l’une des dernières options pour les Merengue de récupérer un chèque grâce à l’Allemand. Des…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles