Mercato - PSG : Au coeur d'un désaccord, Kalimuendo hésite pour son transfert

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Brillant pendant deux saisons avec le RC Lens, Arnaud Kalimuendo a fait son grand retour au PSG cet été. Même s’il a été très intéressant durant la préparation, son avenir à Paris n’est pas assuré. Luis Campos souhaite le vendre alors que Christophe Galtier veut le conserver. Dans le même temps, Leeds serait proche d’un accord autour de 25M€.

Avant de débuter cette nouvelle saison de Ligue 1, l’effectif du PSG est loin d’avoir été chamboulé. Si Christophe Galtier a pris la place de Mauricio Pochettino sur le banc de touche, les joueurs sont relativement les mêmes. Vitinha, Hugo Ekitiké, Nordi Mukiele et Renato Sanches sont venus enrichir cet effectif, mais aucun départ majeur à noter. Pour le moment, l’arrivée de Luis Campos semble bénéfique, même s’il doit encore être jugé sur un point important : les ventes.

Arnaud Kalimuendo hésite encore

Georginio Wijnaldum est parti (en prêt), Leandro Paredes pourrait prendre le même chemin, Idrissa Gueye aussi, mais pour le moment, aucune vente très intéressante financièrement. C’est là que pourrait aider Arnaud Kalimuendo. Après deux grosses saisons avec le RC Lens, l’international espoir français a la cote, surtout vu sa préparation intéressante avec le PSG. Mais de son côté, Kalimuendo n’a pas encore tranché pour son avenir : « Personnellement, je me prépare d'une belle manière, je sens que je suis en forme, que j'ai les jambes, donc tant que je serai ici je me donnerai totalement à fond. Je suis très content, c'est une bonne chose pour…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles