Mercato - PSG : Pour son avenir, Pablo Sarabia a l’embarras du choix

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

De retour au PSG après un prêt convaincant au Sporting Portugal, Pablo Sarabia attend de rencontrer Luis Campos pour discuter de son avenir. L’Atlético de Madrid et le Sporting Portugal s’intéressent à lui mais c’est un retour au FC Séville qui trotte dans sa tête. A quelques mois du Mondial, l’international espagnol veut jouer.

L’histoire de Pablo Sarabia avec le PSG n’aura jamais été simple. Arrivé à l’été 2019 avec l’étiquette du supersub parfait, l’international espagnol n’a pas réussi à s’imposer comme un titulaire en raison de la grosse concurrence. Pourtant, son bilan sous le maillot parisien est plus que cohérent. 22 buts et 11 passes décisives en 79 matchs dont la plupart en tant que remplaçant. Mais Pablo Sarabia est ambitieux et il a décidé de partir pour avoir plus de temps de jeu. L’ancien joueur du FC Séville a opté pour le Sporting Portugal, un choix payant puisqu’il aura inscrit 21 buts et délivré 9 offrandes, en 45 matchs. En clair, Sarabia aura eu les mêmes chiffres avec 34 rencontres en moins. Des performances qui ont relancé son avenir…

Le PSG pense à un départ

Après cette saison convaincante, il est prévu qu’il revienne au PSG. Toutefois, les plans pourraient changer rapidement. A en croire les informations du journal Le Parisien, Pablo Sarabia attendrait, comme d’autres joueurs, de rencontrer Luis Campos pour discuter de son futur. Si l’idée du PSG était d’abord de le conserver, sa valeur marchandé estimée à 25M€ pourrait relancer le débat. Avec la prolongation…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles