Mercato - PSG : Le Barça fait irruption dans ce dossier chaud de Leonardo !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que la fin de la saison approche, la situation contractuelle de Xavi Simons devient de plus en plus alarmante puisque son contrat expire cet été. Pourtant, Leonardo aurait clairement fait de la prolongation du joueur de 18 ans une priorité, tandis que le FC Barcelone ne serait pas contre le récupérer.

La fin de saison approche à grands pas, et certains dossiers de Leonardo commencent à devenir assez urgents. Depuis plusieurs mois maintenant, le directeur sportif du PSG travaille sur la prolongation de Kylian Mbappé, en fin de contrat en juin prochain. Mais la situation contractuelle de Xavi Simons devient aussi très préoccupante. Alors que son engagement avec le club de la capitale arrive à son terme cet été, le milieu de terrain néerlandais n’a toujours pas prolongé. Pourtant, le joueur de 18 ans est considéré comme l’un des plus prometteurs de sa génération. Mais pour le moment, les négociations ne semblent pas avancer très vite puisque Xavi Simons aurait quelques exigences quant à son temps de jeu, lui qui est très peu utilisé par Mauricio Pochettino. De son côté, Leonardo aurait pourtant les idées assez claires au sujet de l’avenir de Xavi Simons.

Leonardo a fait de la prolongation de Xavi Simons une priorité

Selon les informations de Goal, la prolongation de Xavi Simons serait devenu une priorité aux yeux de Leonardo. Le directeur sportif du PSG aimerait faire en sorte que le club de la capitale conserve le milieu de terrain de 18 ans cet été. Une chose que SPORT vient…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles