Mercato - PSG : Barça, Juve… La réponse d’Angel Di Maria va tomber pour son avenir

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Libre après sept années passées au Paris Saint-Germain, Angel Di Maria a un choix crucial à faire pour la suite de sa carrière, lui qui souhaite rester en Europe afin de participer à la prochaine Coupe du monde au Qatar. Pendant un temps, la Juventus apparaissait comme la grande favorite dans ce dossier, mais le futur ex-joueur du PSG ne serait pas insensible aux intérêts du FC Barcelone et de Benfica, mais le temps de la réflexion est désormais terminé.

« Je voulais rester. » Arrivant à la fin de son engagement avec le PSG, Angel Di Maria a été prié de plier bagage, malgré la présence d’une clause dans son contrat lui permettant de rester une année supplémentaire. « J'ai dit au club en janvier que je voulais rester et ils m'ont dit qu'ils devaient voir ce qui allait se passer. L'élimination contre Madrid et tout le tapage qui a été fait ont peut-être joué contre moi. Il y a d'autres joueurs qui vont sûrement partir. Mon départ était le plus facile à acter parce qu'ils n'avaient pas besoin de me renouveler », a regretté le meilleur passeur de l’histoire du PSG dans un entretien accordé récemment à TyC Sports. Désormais, El Fideo doit trancher pour la suite de sa carrière, et malgré l’hypothèse d’un retour à Rosario Central, l’Argentin de 34 ans ne veut pas encore entendre parler d’une pré-retraite dans son pays natal, espérant rester en forme en vue du Mondial en fin d’année. C’est donc en Europe que l’on retrouvera Angel Di Maria la saison prochaine, mais l’identité du club reste…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles