Mercato - PSG : Le Barça ne pouvait rien faire pour Lionel Messi...

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que Lionel Messi a quitté le FC Barcelone cet été pour rejoindre le PSG, le club blaugrana se défend encore et assure qu'il était impossible de conserver la star argentine. Les finances catalanes ne le permettaient pas.

Le mercato estival a largement été marqué par le tremblement de terre Lionel Messi. Et pour cause, le sextuple Ballon d'Or a quitté le FC Barcelone, son club de toujours, ce qui semblait totalement impensable il y a encore quelques semaines. Mais le club blaugrana a été dans l'incapacité d'offrir un nouveau bail à sa star compte tenu des finances du club. C'est donc le PSG qui a sauté sur l'occasion. Leonardo reconnaissait d'ailleurs au micro de Canal+ que « son idée était de rester à Barcelone, (...) c’était clair que son envie était de rester voire de terminer sa carrière là-bas. » Mais le directeur sportif du PSG ajoute que « la situation du Barça a fait que son histoire avec le club s’est terminée, et là on est arrivé. » Le club de la capitale a donc profité du fait que le FC Barcelone n'était pas en mesure de conserver Lionel Messi à cause des règles en vigueur en Liga. La ligue espagnole contrôle en effet de près le poids de la masse salariale dans le budget des clubs et le limite à 70%. Même si La Pulga avait accepté de jouer gratuitement, ce qui était impossible, le Barça n'aurait pas pu respecter cette règle. Cependant, Javier Tebas faisait récemment une étonnante révélation à ce sujet assurant que le départ de Lionel Messi « n'était pas une décision…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles