Mercato : PSG, Barcelone, Juventus... La réponse tombe pour Miralem Pjanic !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

A la recherche d'un milieu de terrain, le PSG n'aurait pas abandonné la piste Miralem Pjanic. Courtisé par plusieurs équipes européennes, le joueur du FC Barcelone privilégierait plutôt un départ vers la Juventus.

« On doit encore s'améliorer sur certains postes. On les a ciblés, on sait ce qu'on veut faire. (Mais avez-vous la possibilité de faire de gros recrutements ?) On va en faire, on va en faire (sourire). La crise sanitaire a impacté tout le monde, nous compris. Mais ce mercato sera plus actif que les précédents. On sera présents, on a des ambitions pour cet été » confiait Nasser Al-Khelaïfi au début du mois de juin. Promesse tenue puisque le PSG est parvenu à enrôler quatre renforts de taille. Ces dernières semaines, le club parisien a officialisé les arrivées de Georginio Wijnaldum, de Sergio Ramos, d’Achraf Hakimi et de Gianluigi Donnarumma. D’ici le 31 août, des renforts sont attendus. Leonardo a identifié son prochain chantier et voudrait recruter un nouveau milieu de terrain. La priorité du PSG se nomme Paul Pogba (Manchester United), mais en cas d’échec dans ce dossier, les dirigeants parisiens pourraient bien se tourner vers un joueur du FC Barcelone.

Le PSG toujours dans le coup pour Pjanic

Comme annoncé par le 10Sport.com le 19 mai dernier, les agents de Miralem Pjanic ont sondé le PSG pour accueillir l’ancien de l’OL. Une occasion en or pour le club parisien de mettre la main sur un milieu de terrain talentueux, mais en manque cruel de confiance. Arrivé lors du…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles