Mercato : PSG, Barcelone… L’offre finale va tomber pour le transfert de Lewandowski

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pisté par le PSG ou encore Chelsea, Robert Lewandowski a fait du FC Barcelone sa priorité pour la suite de sa carrière. Un intérêt réciproque puisque Xavi compte sur le Polonais en vue de la nouvelle saison qui approche. Désormais, le club culé doit trouver un accord avec le Bayern Munich, ce qui ne sera pas une mince affaire, mais Joan Laporta compte passer à la vitesse supérieure dès cette semaine.

Robert Lewandowski ne s’en cache pas, il souhaite quitter le Bayern Munich et vite. Après huit saisons en Bavière, le Polonais souhaite prendre part à un nouveau défi avant la fin de sa carrière comme il l’a expliqué à plusieurs reprises ces dernières semaines. « Je respecte le Bayern et ses règles. Mais le changement, surtout après une telle période, fait partie de la vie du club et du joueur. J'espère que cela ne passera pas pour de l'égoïsme. J'ai un contrat, mais j'ai essayé de faire comprendre au club ce que je ressens », s’est justifié Lewandowski. Une situation qui a alerté plusieurs cadors européens, dont le PSG et Chelsea, mais le FC Barcelone est le grand favori pour accueillir l’attaquant de 33 ans si le Bayern Munich ouvre la porte à un transfert, ce qui est loin d’être assuré. « Si Lewandowski va rester ? Jusqu'à présent, oui à 100 %, a assuré dernièrement Hasan Salihamidžić, directeur sportif du pensionnaire de Bundesliga. Le 12 juillet est son premier jour de travail, et je l'attendrai. La rencontre à Majorque avec Robert a été très bonne. Chaque camp a expliqué sa…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles