Mercato - PSG : Barcelone, Qatar... La presse espagnole lâche une énorme bombe sur Neymar !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lors du dernier mercato estival, le FC Barcelone aurait tenté de recruter Neymar. Mais le PSG aurait rendu impossible l'opération en versant une somme importante au père du joueur.

Recruté en 2017 contre un chèque de 222M€, Neymar est aujourd’hui épanoui sous les couleurs du PSG. Mais ces derniers mois, le joueur brésilien a été annoncé proche d’un retour au FC Barcelone notamment durant le mercato estival 2019. Cette année-là, le joueur brésilien, malheureux à Paris, avait fait le forcing pour retourner en Catalogne. Un feuilleton, qui avait duré de nombreuses semaines. Les réunions s’étaient enchaînées entre les deux parties, mais finalement Neymar était resté au PSG, faute d’accord. Depuis, l’attaquant s’est habitué à sa vie parisienne. « Je suis heureux au PSG aujourd’hui. Je veux y rester. Je me sens bien, je me suis adapté. Je ne sais pas si c’est moi ou l’environnement qui a changé mais aujourd’hui, je me sens bien » avait-il confié en janvier dernier au micro de Sept à Huit. Finalement, Neymar a pris la décision en mai dernier de prolonger son contrat avec le PSG jusqu’en 2025 + une année en option. « Je suis très heureux, très heureux de prolonger avec Paris. La vérité, c’est que je suis très heureux de rester de nombreuses années ici, de participer au projet du club, d’y gagner des titres, de réaliser notre plus grand rêve qui est la Ligue des Champions. Je suis donc heureux de rester au club, de faire partie de son histoire et de prolonger mon contrat » avait-il expliqué…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles