Mercato - PSG : C’est confirmé, Presnel Kimpembe a tranché pour son avenir

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après ses déclarations troublantes lors du rassemblement de l’équipe de France, Presnel Kimpembe a ouvert la porte à un départ du PSG. Chelsea était sur les rangs mais les Blues n’ont pas proposé assez pour faire flancher Paris. Résultat, Presnel Kimpembe, qui a entre temps convaincu tout le monde, va rester dans son club formateur.

Après avoir bouclé les arrivées de Vitinha, Hugo Ekitiké, Nordi Mukiele et Renato Sanches, le PSG va devoir s’atteler à une tâche plus difficile : les ventes. Plusieurs joueurs n’entrent pas dans les plans de Christophe Galtier, il faut donc s’en séparer pour rééquilibrer les comptes et alléger la masse salariale. Et du côté des titulaires, tout le monde n’est pas invendable. C’est le cas notamment de Presnel Kimpembe qui a vu son avenir être remis en question pendant un bon mois…

L’avenir de Kimpembe a été remis en question

Lors du dernier rassemblement de l’équipe de France, Presnel Kimpembe a fait parler de lui. « Tout le monde connaît l'amour que j'ai pour le PSG, avait-il observé. Je pense que c'est réciproque. Après, j'arrive à 27 ans en août (le 13). À un moment clé de ma carrière. Et voilà... Mon prochain contrat sera aussi important, donc j'attends de pouvoir rencontrer la nouvelle direction sportive. Ça m'intéresse et je pense qu'il va falloir discuter assez rapidement », confiait-il au sujet de son avenir au PSG. Une déclaration qui n’aurait pas été appréciée en interne explique le journal L’Equipe. Le club y voyait une sorte de pression mise…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles