Mercato - PSG : Campos et Al-Khelaïfi accélèrent, un gros transfert en Ligue 1 prend forme

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Annoncé dans le viseur du PSG, Hugo Ekitike semble faire l’unanimité dans la capitale. Nasser Al-Khelaïfi, Luis Campos et Christophe Galtier sont en effet sous le charme des qualités humaines et sportives de l’attaquant rémois. Si son arrivée est loin d’être imminent, celle-ci serait tout de même en bonne voie puisque les deux clubs sont en discussion pour le transfert du Français, qui rêve d’évoluer du côté du Parc des Princes.

C’est l’une des révélations de la dernière saison de Ligue 1. Âgé de 20 ans, Hugo Ekitike s’est fait remarquer avec ses 10 buts en 23 apparitions sous le maillot du Stade deReims, faisant de lui un joueur convoité sur ce marché des transferts. Newcastle semblait en pole dans ce dossier, l’écurie de Premier League lorgnant l’espoir tricolore depuis plusieurs mois, mais l’intérêt n’est visiblement pas réciproque, Ekitike s’imaginant plutôt à Paris.

Séduit par le PSG, Ekitike a recalé Newcastle

Comme l’explique Le Parisien, Hugo Ekitike ne compte pas aller découvrir la Premier League sous le maillot de Newcastle. Malgré une offre importante formulée par la formation anglaise à Reims (36M€ de transfert + 10M€ de bonus) et à l’attaquant (salaire de 250 000€), celui-ci aurait fait une croix sur cette option et se verrait déjà au PSG. Ekitike souhaite évoluer du côté du Parc des Princes afin d’évoluer, notamment, au côté de Kylian Mbappé, l’un de ses modèles.

Le PSG sous le charme d’Ekitike

Forcément, cette position est appréciée à Paris. Dernièrement,

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles