Mercato - PSG : Campos prépare le départ de Kimpembe… et a déjà ciblé son successeur

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que Presnel Kimpembe a demandé publiquement une évolution de sa situation contractuelle, l’international français pourrait être surpris de la décision du PSG. Luis Campos, le nouveau conseiller football du club parisien, serait prêt à s’en séparer en cas de bonne offre, surtout que le Real Madrid et des clubs anglais le suivraient. Pour le remplacer, Luis Campos penserait à Attila Szalai, le joueur de Fenerbahçe.

A deux ans de la fin de son contrat avec le PSG, Presnel Kimpembe commence à s’interroger sur son avenir. L’international français n’est pas dupe, il sait que tout peut aller très vite, surtout que Luis Campos planche depuis quelques semaines sur la signature de Milan Skriniar, qui aurait d’ores et déjà accepté de rejoindre le PSG. Alors Presnel Kimpembe se questionne et l'a fait savoir lors de son dernier rassemblement avec l'équipe de France. « Tout le monde connait l'amour que j'ai pour le PSG, je pense que c'est réciproque. J’aurai 27 ans en août, j'arrive à un moment clé de ma carrière, mon prochain contrat sera aussi important. J’attends de rencontrer la nouvelle direction sportive pour échanger sur le futur projet du club. Je pense qu'il va falloir discuter assez rapidement », expliquait-il en conférence de presse.

Campos est prêt à lâcher Kimpembe, qui est suivi par le Real Madrid

Et Presnel Kimpembe a bien raison de s’inquiéter… A en croire les informations du média turc Fanatik, Luis Campos serait prêt à laisser partir le champion du monde 2018 en cas de…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles