Mercato - PSG : Les cartes bientôt redistribuées dans le feuilleton Xavi Simons ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que son contrat au Paris Saint-Germain expirera le 30 juin prochain, Xavi Simons s’est enfin vu offrir une titularisation avec l’équipe première du club parisien. Le début d’un travail de longue haleine du club de la capitale pour inverser la tendance actuelle qui penche vers un départ libre en fin de saison pour le milieu de 18 ans ?

Le sujet de la gestion des jeunes au Paris Saint-Germain génère des tensions entre les observateurs depuis le début de cette saison, et c’est particulièrement le cas s'agissant de Xavi Simons. Brillant en U19, déterminant aussi bien en Youth League qu’en championnat, le milieu de 18 ans n’avait jusque-là jamais connu la moindre titularisation avec l’équipe première du club parisien. Pire, alors qu’il s’entrainait avec le groupe pro en début d’exercice, il a finalement été renvoyé au sein de l'équipe de Zoumana Camara en raison de l’effectif conséquent de Mauricio Pochettino que Leonardo n’a pas réussi à dégraisser cet été. Depuis, Xavi Simons rongeait son frein en coulisses en attendant une opportunité pour montrer son talent. En fin de contrat le 30 juin, l’ancienne pépite du FC Barcelone pense même à claquer la porte à cette date en ne prolongeant pas pour enfin avoir des minutes au sein de l’équipe première d’une autre écurie, et ce alors que le PSG voudrait pourtant lui faire signer un nouveau contrat qui le lierait au club sur le long terme.

« Xavi Simons a fait un très bon match », lance Mauricio Pochettino

Seulement voilà, ce dimanche,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles