Mercato : Le PSG a le champ libre, Lewandowski lâche sa réponse pour un transfert à Paris

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que le FC Barcelone apparaît en pole position pour le transfert de Robert Lewandowski, Joan Laporta a l’intention de formuler une nouvelle offre au Bayern Munich, ouvert au dialogue. Le club bavarois a fixé ses conditions, et celles-ci avantagent clairement le PSG et Chelsea, mais l’international polonais a déjà tranché pour son avenir.

Quel sera le dénouement du feuilleton Lewandowski ? L’attaquant de 33 ans est l’un des grands protagonistes du mercato estival et reste dans le flou pour son avenir. Le principal intéressé a pourtant les idées claires à un an de la fin de son contrat et veut quitter le Bayern Munich afin de rejoindre le FC Barcelone, qui en a fait sa priorité offensive. Les positions des deux clubs restent toutefois éloignées alors que le joueur a fait son retour à l’entraînement ce mercredi.

Les conditions sont fixées pour le transfert de Lewandowski

D’après SPORT1, le FC Barcelone veut en tout cas accélérer en formulant une quatrième et dernière offre au Bayern Munich, qui sera envoyée cette semaine. Pour la première fois, les Bavarois sont prêts à s'asseoir autour d'une table avec le directeur sportif du club culé, Mateu Alemany, et à négocier concrètement la vente de Lewandowski si la proposition atteint la barre des 50M€, mais ce n’est pas l’unique condition fixée. Le Bayern Munich n’est pas serein en voyant les récents problèmes financiers du Barça et voudrait que la somme totale, ou du moins une grande partie, lui soit versée immédiatement, et non fractionnée…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles