Mercato - PSG : Un chantier colossal à 100M€ attend Leonardo !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors qu’il ne s’est pas illustré par les ventes depuis son retour au PSG, Leonardo entend se rattraper d’ici à la fin de la saison, puisque le directeur sportif du club parisien espérerait récupérer jusqu’à 100M€ avec ses indésirables, mais sa tâche ne s’annonce pas simple.

L’été dernier, le PSG a marqué les esprits grâce à son recrutement XXL. Georginio Wijnaldum, Achraf Hakimi, Sergio Ramos, Gianluigi Donnarumma, Lionel Messi et Nuno Mendes sont venus renforcer les rangs parisiens, mais le club s’est montré beaucoup plus discret sur le plan des départs. Hormis Mitchel Bakker, aucun transfert sec n’a été bouclé par le PSG, qui n’a donc pas pu renflouer ses caisses. Interrogé au micro d’Europe 1 sur le sujet, Leonardo a reconnu qu’il n’était pas facile pour lui de vendre les indésirables du PSG. « Moi-même j’ai reconnu que je n’étais pas bon dans les ventes. Il n’y a pas trop d’acheteurs aujourd’hui. Dans d’autres clubs également, des joueurs ne jouent pas. C’est normal d’avoir 25 joueurs. Et si un joueur ne marche pas, il n’a pas de marché », a-t-il admis. Leonardo espère donc se rattraper dans les prochains mois, et un objectif colossal a été fixé d’ici à la fin de la saison.

Kurzawa, Icardi, Draxler… Leonardo s’embarque dans un chantier compliqué

Comme l’explique L’Équipe, le PSG se prépare à enregistrer des pertes astronomiques, que le quotidien sportif évalue à 200M€. Ainsi, pour limiter la casse, Leonardo espérerait récupérer plus de 100M€ sur le marché des transferts d’ici…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles