Mercato : PSG, Chelsea... Cristiano Ronaldo est dos au mur pour son avenir

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Contractuellement engagé jusqu'en juin 2023 à Manchester United, Cristiano Ronaldo n'aurait pas la moindre volonté de poursuivre chez les Red Devils la saison prochaine, afin de vivre son rêve de remporter une nouvelle fois la Ligue des champions. Néanmoins, le PSG et Chelsea ont passé leur tour et la star de Manchester United n'aurait plus que l'option Bayern Munich à disposition.

Certes, lors d’une interview accordée à Sky Sports en juin dernier, Cristiano Ronaldo révélait avoir la ferme intention d’aller au bout de son contrat courant jusqu’en juin 2023 et de gagner des trophées la saison prochaine avec Manchester United. Chose que le Portugais n’a pas eu l’occasion de faire lors de l’exercice précédent. Outre la saison blanche des Red Devils, Cristiano Ronaldo n’a pas pu qualifier son équipe pour la prochaine édition de la Ligue des champions. Ce qui pourrait sceller le glas de sa deuxième aventure à Old Trafford.

Manchester United ne veut pas le laisser partir

En effet, d’après différents médias, Cristiano Ronaldo aurait déjà demandé un bon de sortie aux dirigeants de Manchester United qui n’auraient pour leur part, pas la moindre intention de laisser filer. Et c’est en effet ce que son nouvel entraîneur Erik Ten Hag a fait savoir en conférence de presse lundi. « Cristiano Ronaldo n’est pas à vendre. Il est dans nos plans. Il n’est pas avec nous à cause de problèmes personnels. Nous planifions cette saison avec Cristiano Ronaldo. Comme le rendre heureux ? Je ne sais pas. J’ai…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles