Mercato - PSG : Les chiffres inattendus de l’opération Icardi

Poussé vers la sortie par le PSG tout au long du mercato estival, Mauro Icardi a finalement rallié Galatasaray sous la forme d’un prêt sans option d’achat. Le club parisien va garder à sa charge une majeure partie du salaire de son buteur argentin, mais sera rémunéré en fonction de ses performances. Explications.

Au même titre que beaucoup d’autres membres du loft mis en place par Luis Campos et Christophe Galtier à leur arrivée au PSG cet été (Layvin Kurzawa, Rafinha, Ander Herrera, Thilo Kehrer, Idrissa Gueye…), Mauro Icardi a rapidement été invité à se trouver un nouveau point de chute puisqu’il n’entrait clairement pas dans les plans du nouveau projet. Finalement, après la fermeture officielle du mercato en France, l’ancien buteur de l’Inter Milan a fini par rallier Galatasaray, en Turquie, où le marché était encore ouvert.

Un prêt sec pour Icardi

Mauro Icardi a donc rejoint le club stambouliote dans le cadre d’un prêt sans option d’achat, et le buteur entend se relancer pour ce nouveau challenge après avoir vécu deux années quasi-blanches au PSG. Mais quelles sont les modalités financières de ce prêt d’Icardi ? Dursun Özbek, le président de Galatasaray, s’est prononcé à ce sujet sur le site officiel de son club : « Nous paierons 750 000€ pour le salaire d’Icardi (…) En prime, s’il marque 20 bus, nous donnerons 75 000€ et nous donnerons 3 000€ à chaque victoire », a-t-il confié.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com