Mercato - PSG : Un coup de maître signé Leonardo dans ce dossier à 0€ ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sous contrat jusqu'en juin avec Liverpool, Georgino Wijnaldum était tout proche de rejoindre le FC Barcelone. Mais ces dernières heures, le PSG aurait totalement relancé ce dossier en formulant une offre, qui ferait douter le milieu de terrain.

Avec des moyens financiers limités, le FC Barcelone réalise pour l’heure un mercato intéressant. Le club catalan mise sur des joueurs libres comme Sergio Agüero, Eric Garcia ou encore Memphis Depay, qui devrait débarquer dans les prochains jours en Espagne. Selon la presse espagnole, Joan Laporta a fait une exception en dépensant 9M€ pour s’attacher définitivement les services d’Emerson Royal, prêté la saison dernière au Bétis. En fin de contrat avec Liverpool, Georginio Wijnaldum était également annoncé proche d’une arrivée au FC Barcelone. Priorité de Ronald Koeman au milieu de terrain, le joueur néerlandais devait atterrir en Espagne afin de signer son contrat de trois ans avec le club catalan. Mais ces dernières heures, le PSG aurait fait irruption dans ce dossier et aurait totalement relancé l’avenir de Wijnaldum.

Le PSG formule une offre XXL

ESPN a été le premier média a diffusé cette information. Ce vendredi soir, le média a annoncé que le PSG était passé à l’action pour tenter de s’offrir Georginio Wijnaldum. A la recherche d’un milieu de terrain, Leonardo aurait proposé une offre XXL, qui aurait rebattu les cartes dans ce dossier. Selon les journalistes Fabrizio Romano et José Alvarez, le club de la capitale lui proposerait un contrat…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles