Mercato - PSG : Un coup de tonnerre à prévoir pour Wijnaldum ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Interrogé dernièrement, Georginio Wijnaldum a fait part de son immense frustration de ne pas avoir beaucoup de temps de jeu au PSG depuis son arrivée. Peu habitué à vivre ce genre de situation, l'international néerlandais pourrait très vite perdre patience et remettre en question son arrivée à Paris. Analyse.

En fin de contrat le 30 juin avec Liverpool, Georginio Wijnaldum était à deux pas de rejoindre le FC Barcelone. Toutefois, l'international néerlandais a changé d'avis à la dernière minute et a finalement préféré signer en faveur du PSG. Arrivé cet été à Paris, Georginio Wijnaldum n'a pas eu beaucoup de minutes de jeu à se mettre sous la dent avec Mauricio Pochettino. Une situation peu habituelle pour lui. « Je m’habitue à ma situation au PSG. Après ma blessure au dos, j’ai toujours beaucoup joué, aussi parce que j’étais toujours en forme. C’est quelque chose de différent. C’est difficile car j’ai toujours beaucoup joué. J’y étais habitué. Mais je suis un combattant et je vais tout faire pour inverser la vapeur. Est-ce que j’ai parlé de cela à (Mauricio) Pochettino ? Non, je ne lui ai pas parlé de pourquoi je ne joue pas. Je ne suis là que depuis 2 mois et la situation a commencé il n’y a même pas un mois », a confié Georginio Wijnaldum en conférence de presse ce dimanche.

« Je ne peux pas dire que je suis complètement heureux»

Interrogé dans la foulée par NOS, Georginio Wijnaldum a reconnu que cette situation inédite au PSG nuisait à son bonheur à Paris. « Je ne peux pas dire…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles