Mercato - PSG : Coup de tonnerre dans le feuilleton Paulo Dybala !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En fin de contrat le 30 juin avec la Juventus, Paulo Dybala serait dans le viseur du PSG et du FC Barcelone. Alors qu'il aurait trouvé un accord contractuel à hauteur de 8M€ avec les Bianconeri, le joyau argentin pourrait renoncer à prolonger si ce chiffre était revu à la baisse. Et à en croire la presse italienne, la Juve de Massimiliano Allegri serait prête à laisser filer Paulo Dybala s'il refusait de parapher un bail d'environ 7M€ maximum.

Alors que son contrat arrivera à terme le 30 juin, Paulo Dybala pourrait ne plus porter le maillot de la Juventus la saison prochaine. En effet, le joyau argentin quittera les Bianconeri librement et gratuitement s'il ne prolonge pas d'ici là, à moins qu'il ne soit vendu d'ici la fin du mois de janvier. Conscient de la situation contractuelle de Paulo Dybala, le PSG serait à l'affût. Après avoir recruté Lionel Messi, Sergio Ramos, Georginio Wijnaldum et Gianluigi Donnarumma pour 0€ l'été dernier, Leonardo aimerait en faire de même avec l'attaquant de la Juventus en 2022. Toutefois, il ne serait pas le seul à avoir coché le nom de Paulo Dybala en ce sens.

Dybala compte quitter la Juve s'il n'a pas 8M€ annuels minimum

Selon les informations d'Il Corriere dello Sport, divulguées ce mercredi matin, le FC Barcelone serait toujours en embuscade pour Paulo Dybala. Alors qu'il est dans le rouge sur le plan financier, Joan Laporta verrait d'un très bon oeil l'idée d'offrir le joyau argentin à Xavi, et ce, pour 0€. Mais quelle est la position de Paulo…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles